Blog

Nos derniers articles

La formation aux toilettes et son interaction avec le sommeil

Les enfants ont généralement une « fenêtre » entre 18 et 30 mois lorsqu’ils commencent à manifester leur intérêt pour l’utilisation de la formation de toilettes ou de pot. Il peut être utile de saisir cette opportunité et de commencer à les présenter au processus. Si votre enfant n’est pas prêt, ne le poussez pas. Sinon, le processus sera plus difficile pour vous et votre enfant. Je vous recommanderais de réessayer plus tard lorsque votre enfant sera prêt et enthousiaste à commencer.

Ne vous inquiétez pas si votre enfant prend du temps pour s’entraîner; il n’est pas anormal de prendre des semaines ou des mois pour apprendre. Cela peut être un processus difficile pour les enfants et les parents. Essayez d’être patient, de soutenir et de célébrer leurs réalisations.

Énurésie nocturne

Il y a deux facteurs clés à garder à l’esprit lorsqu’il s’agit de la préparation d’un enfant à rester au sec la nuit. Premièrement, la vessie d’un enfant est toujours en croissance et il en a besoin pour grossir suffisamment pour contenir toute une nuit d’urine (cela peut aller jusqu’à l’âge de 4 ou 5 ans). Deuxièmement, son cerveau doit apprendre à réagir lorsque sa vessie est pleine.

Le NHS suggère que l’énurésie nocturne n’est vraiment un problème que s’il commence à vous déranger ou à déranger votre enfant et qu’il n’est généralement pas considéré comme un problème chez les enfants de moins de cinq ans. Après 5 ans, l’énurésie nocturne affecte encore environ un enfant sur dix. Les raisons de l’énurésie nocturne ne sont pas toujours faciles à comprendre. De nombreux médecins ont constaté que cela était souvent dû à des antécédents familiaux, à la parasomnie (un trouble du sommeil chez les dormeurs profonds) ou à l’apnée du sommeil. Les experts disent également que beaucoup sont simplement des dormeurs profonds qui ont du mal à se réveiller pour aller aux toilettes.

Si vous vous inquiétez de l’énurésie nocturne de votre enfant, parlez-en à votre médecin et éliminez tout problème. Les pédiatres disent souvent aux parents d’enfants en bonne santé de ne pas trop s’inquiéter de l’énurésie nocturne jusqu’à ce que l’enfant ait sept ou huit ans et commencent à dormir chez leurs amis.

Que pouvez-vous faire pour aider votre enfant?

  • Il est préférable de commencer l’entraînement au petit pot pendant la journée et de laisser la nuit se mettre en place lorsque votre enfant est prêt.
  • Faites tirer votre enfant jusqu’à ce qu’il reste au sec pendant les siestes et la nuit pendant au moins 7 à 10 jours consécutifs.
  • Essayez de faire boire votre enfant au moins 1 heure avant le coucher.
  • Assurez-vous qu’ils utilisent le pot avant de s’endormir.
  • Si votre enfant mouille le lit, rassurez-le – il est important pour lui de savoir qu’il n’a rien fait de mal, et ça ira mieux.
  • Ne les dénoncez pas et ne les punissez pas pour avoir mouillé le lit car cela n’aidera pas et pourrait aggraver les choses.

Entraînement aux toilettes et sommeil

L’entraînement aux toilettes est une étape importante du développement, alors comme pour toutes les grandes étapes, attendez-vous à des changements temporaires dans le comportement, le tempérament, l’appétit et le sommeil de votre enfant.

L’entraînement au sommeil peut être réalisable en même temps que l’entraînement au petit pot, tant que l’enfant est prêt, capable et manifestant de l’intérêt. Un problème commun que les parents ont avec les enfants nouvellement formés au pot, c’est qu’ils commencent à utiliser le pot comme une tactique de décrochage au coucher. Vous devez indiquer clairement à votre enfant qu’il ne peut avoir qu’une et une seule dernière fois avant de se coucher. Guidez-les vers le pot ou les toilettes et essayez d’avoir le moins d’interaction possible avec eux. Vous voulez que ce soit ennuyeux pour eux, afin qu’ils aient moins d’intérêt à y retourner. Certains parents trouvent qu’il est utile de rester dans le couloir pendant que leur enfant va aux toilettes. Vous pouvez expérimenter différentes tactiques et déterminer ce qui est le mieux pour vous et votre enfant.

Pour plus d’informations, je recommanderais de consulter:https://www.eric.org.uk – Ils sont un organisme de bienfaisance pour les familles touchées par l’énurésie nocturne. Leur site Web contient des conseils utiles pour les enfants et les parents.

j’aimerais avoir de vos nouvelles! S’il vous plaît laissez-moi savoir vos pensées ou posez des questions sur mon post Instagramhttps://www.instagram.com/gentlesleepgenie/

Vous pourriez aussi aimer

3 façons d’aider le parent à mieux dormir

Il peut être assez surprenant de voir à quel point il est difficile de s’adapter aux habitudes de sommeil du nouveau-né. La privation de sommeil pendant une longue période peut affecter la vie des gens de plusieurs manières. Cela peut être préjudiciable

Lire la suite

Le saviez-vous?

Nous savons tous qu’une routine de coucher cohérente aide les enfants à passer de l’éveil à l’endormissement. Mais les recherches actuelles suggèrent qu’une routine de

Lire la suite
Let's talk
1
Bonjour, c'est Elena
Puis-je aider?